•  

    Nous avons dormi là au dessus du village de Gavarnie et nous partons, pour le plaisir, sous ce beau ciel bleu d'octobre dernier, jusqu'au terminus, au col des Tentes

     

    mais très vite nous faisons un premier arrêt, on s'en doutait, nos copines marmottes sont là !

    celle-ci est en dessous de la route

    et d'autres (nous en verrons 4) sont au dessus de la route dans ces pentes herbeuses et pierreuses, un peu loin mais si je m'approche .... on est resté un long moment à les observer !

    évidemment il faut cliquer ces 2 images pour mieux les voir ! lol !

    il y en a toujours à cet endroit ....... 

    donc contents, nous continuons notre belle route !

    nous passons la station des Espécières (domaine skiable Gavarnie-Gèdre)

    puis nous arrivons au col des Tentes (2208m)  la route s'arrête ici, elle est impraticable et interdite jusqu'au port (col) de Boucharo, un peu plus haut, départ de rando

    de là, on a une superbe vue et notamment sur le sentier qui mène au refuge des Sarradets

    encore beaucoup de névés en octobre, aujourd'hui j'imagine la couche ! ...

    nous l'avons déjà emprunté ce sentier mais de là on ne voit pas la Brèche de Roland donc ...

        à partir du col des Tentes, on décide de prendre un peu de hauteur et  en se décalant sur notre droite, on devrait la voir en face de nous ......

    nous partons donc en empruntant le sentier qui mène au Pic des Tentes et le suivons .....   jusqu'à la voir !!!

    et en effet ......  en face de nous ........ rejointe par le nuage ...

     la Brèche de Roland (clic) (100m de haut, 40m de large) se trouve au dessus du Cirque de Gavarnie, à une altitude de 2807m, elle marque la frontière entre la France et l'Espagne

    on est déjà passé entre ces parois pour rejoindre le Canyon d'Ordesa en Espagne ...  

               clic sur les photos-vignettes ... souvenirs ...         

    on se sent tout petit entre cette immense faille .... vous le voyez le randonneur qui passe ?

    Selon la légende, la Brèche fut ouverte par Roland, le neveu de Charlemagne alors qu’il tentait de détruire son épée Durandal en la frappant contre la roche à l’issue de la Bataille de Roncevaux. Voyant qu'elle ne cassait pas, il l'aurait envoyée de toutes ses forces dans la vallée et elle se serait fichée dans une falaise à Rocamadour dans le Lot (source wikipédia)

    la Fausse Brèche et le Doigt, à droite de la Brèche de Roland

     

     

    C'est à contre-jour mais qu'importe, nous profitons un long moment puis repartons ....

    mais ce n'est qu'un au-revoir, enfin on espère bien !

     

     

     

     

     


    42 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique